Mieux dormir enceinte

Mieux dormir enceinte

Comment mieux dormir en étant enceinte ?

Les changements apportés par la grossesse sont les principales causes de l’insomnie. Par ailleurs, cette dernière peut nuire à la santé de la femme si elle perdure. Pour mieux comprendre le problème et proposer des solutions, faisons le tour de la question.

Les troubles du sommeil, un problème récurrent chez les femmes enceintes

Durant la grossesse, le sommeil de la femme est fréquemment perturbé. Si au cours des trois premiers mois, elle dort plus que la normale, ce que l’on appelle par l’hypersomnie, car elle est fatiguée, elle dort moins à partir du deuxième trimestre de sa grossesse pour plusieurs raisons. Les causes peuvent varier d’une femme à l’autre mais cela peut être dû à leur âge, leur état de santé ou encore à des problèmes personnels. Dans la majorité des cas, les maux de grossesse comme les crampes, les douleurs lombaires ou encore les mictions fréquentes sont les principales causes de l’insomnie. En fin de grossesse, la perception du mouvement du fœtus, l’hypertension artérielle ainsi que l’anxiété peuvent aussi perturber le sommeil.

Il est à noter que ces troubles du sommeil peuvent influencer l’humeur et la santé de la femme.

Les solutions

Pour arriver à dormir sereinement la nuit, il faut adopter certains gestes. Premièrement, il faut éviter les stimulants : laissez les boissons gazeuses et préférez les tisanes, optez pour une lecture zen au lieu d’un film d’épouvante. Pensez à manger léger le soir afin de faciliter la digestion et la respiration. Prenez un bain chaud ou faites un automassage ou demander au futur papa un petit massage au niveau de la nuque, les plantes des pieds et les mains, surtout sur le bout des doigts. Si le problème est psychologique, parlez-en à votre médecin, il pourrait vous prescrire un traitement thérapeutique. Sur les positions de couchage à adopter, demandez conseils à votre sage-femme ou sinon optez pour la position allongée sur le côté gauche. Cela libèrera la veine cave et le fœtus bougera moins. Le sommeil sera rapidement retrouvé.

L’ostéopathie peut s’avérer être d’une grande aide durant la grossesse et au moment de l’accouchement. Cette pratique peut par exemple rendre les tissus de soutien, les ligaments ainsi que les artères autour de l’utérus plus souples.

Certaines activités comme la sophrologie ou le yoga sont aussi idéales pour se détendre.

Si vous ressentez le besoin de faire une sieste, reposez-vous une vingtaine de minute. L’essentiel c’est d’être à l’écoute de votre corps.